Bienvenue dans Android : Netrunner.

Nous sommes dans le futur.

L’humanité a commencé à s’étendre à travers le système solaire avec plus ou moins de succès. La Lune et Mars sont colonisées. Un projet de terraformation de la Planète Rouge est en cours, seulement ralenti par la guerre civile qui a éclaté et isolé de nombreux dômes d’habitation. Sur terre, un gigantesque ascenseur spatial a été construit près de l’équateur, dans la mégalopole tentaculaire de New Angeles, et s’étend jusqu’en orbite basse. C’est le centre de tout le commerce du système solaire, que la plupart des gens surnomment le « Haricot Magique ».

Les ordinateurs ont continué à s’améliorer en même temps que les découvertes dans le champ de la neurobiologie. Cela a mené à la cartographie cérébrale, une méthode qui permet à l’esprit humain d’être stocké électroniquement dans des appareils qui connectent la pensée aux machines. La souris et le clavier sont devenus des reliques archaïques : les interfaces gestuelles et les écrans virtuels sont devenus la norme. Les meilleurs utilisateurs se « branchent » en connectant l’ordinateur directement à leur cerveau.

D’énormes méga corporations, le plus souvent appelées corpos, influencent tous les aspects de la vie quotidienne : nourriture, troidé, musique, orientation professionnelle. Jinteki et Haas-Bioroid redéfinissent la vie elle-même en fabriquant des clones et des bioroïdes aux cerveaux connectés et à l’esprit artificiellement intelligent. Le Consortium Weyland est propriétaire d’une partie de tout ce qui monte ou descend par le Haricot Magique, et tout passe par le Haricot Magique. Et NBN, avec le plus vaste réseau médiatique jamais conçu sur Terre sous leur contrôle, façonne ce que vous pensez, ce que vous rêvez.

Tout le monde dépend du réseau, la grille omniprésente et omnisciente qui entoure la Terre et s’étend dans le système solaire au-delà. Il y a plus de données qui se déversent dans le réseau en une seconde qu’il n’en fut exprimé lors des cinq mille premières années du langage écrit. C’est un réseau de surveillance, un système financier, une bibliothèque – c’est l’épine dorsale de la civilisation moderne. Et c’est également la seule faiblesse des corporations. Le réseau bouge et évolue en permanence, il est impossible de le localiser ou de le verrouiller complètement. Quelques francs-tireurs – des spécialistes de l’informatique qui possèdent le matériel, les logiciels et le talent pour se mesurer au système – utilisent l’étendue du réseau à leur avantage. Certains souhaitent mettre à jour la pourriture au cœur du système et révéler aux masses l’hypocrisie de leurs maîtres corporatistes. D’autres veulent juste gagner de l’argent, ou s’exprimer à travers le média ultime. Quelles que soient leurs motivations, les actions de ces individus se retrouvent autour d’une cause commune : celle de l’indépendance digitale. Ce sont les Runners.

Présentation du Jeu

Android : Netrunner est un jeu de cartes pour deux joueurs situé dans le futur dystopien de l’univers d’Android. Un des joueurs incarne le rôle du Runner, un pirate informatique solitaire équipé d’un matériel de pointe, tandis que l’autre prend le contrôle d’une puissante Corporation pour laquelle tous les moyens sont bons pour atteindre ses objectifs.

Dans Android : Netrunner, les joueurs jouent à tour de rôle en commençant par la Corporation. Lors de son tour, la Corporation a trois clics à dépenser. Elle peut dépenser ses clics pour effectuer diverses actions, telles que gagner des crédits, piocher des cartes, installer des cartes et avancer des projets. La Corporation doit soigneusement diviser ses efforts entre des actions défensives, comme protéger ses serveurs contre le Runner, et les actions offensives comme traquer le Runner ou avancer ses projets.

À son tour, le Runner dispose de quatre clics à dépenser. Il peut également dépenser ses clics pour effectuer diverses actions, telles que gagner des crédits, piocher des cartes, installer des cartes et tenter des piratages. Lors d’un Piratage, le Runner tente de s’introduire dans les serveurs de la Corporation pour essayer de la gêner et de voler ses projets. Le Runner peut choisir entre différentes cibles lorsqu’il lance un piratage : choisir où et quand lancer un piratage est la clé d’une stratégie efficace pour le Runner.

But du jeu

Le but pour chaque joueur est de marquer sept points de projet. La Corporation marque des points de projet en avançant ses projets ; le Runner marque des points de projet en volant les projets de la Corporation. Les Projets sont des cartes que l’on ne trouve que dans le deck de la Corporation.
La Corporation gagne également si le Runner est Cliniquement Mort et le Runner gagne si la Corporation doit piocher une carte et que son deck est vide.